Be my Guest (1)

Neïla Czermak Ichti . Jochen Gerner . Ramuntcho Matta . Manuela Marques . David Renaud . Stéphanie Saadé

29 mai - 27 juin 2020


Be my Guest, est une exposition qui se déroule en deux temps, rassemblant les oeuvres de neuf artistes de la galerie et de quatre artistes invités.

////////////////////////////

BE MY GUEST _ 1ère partie

29 mai – 27 juin 2020

Neïla Czermak Ichti . Jochen Gerner . Ramuntcho Matta . Manuela Marques .
David Renaud . Stéphanie Saadé

Ce moment sera l’occasion de présenter des peintures, films, dessins et installations qui n’ont encore jamais été exposés à la galerie. Ces oeuvres ont, pour la plupart d’entre elles, déjà voyagé au fil des invitations faites aux artistes par les musées, centres d’art, galeries et les lieux de résidence. L’ensemble de ces lieux forme un maillage essentiel dans le parcours d’un artiste.

C’est aujourd’hui à la galerie de rendre ces invitations en réunissant 6 artistes.

La première personne invitée sera Neïla Czermak Ichti. On a pu découvrir son travail lors de l’exposition « Désolé » imaginée par Mohamed Bourouissa à la galerie Edouard Manet, (Gennevilliers). Neïla Czermak Ichti vit à Marseille où elle étudie à l’école des Beaux-Arts. Grâce au dessin et à la peinture, elle décrit les siens, sa famille, et ses amis qui l’entourent. La représentation de scènes, en apparence quotidiennes et banales, parlent de ses croyances, ses cultures, et revêtent des dimensions magiques et invisibles.

Jochen Gerner présentera pour la première fois un ensemble de 80 dessins réalisé lors de ses conversations téléphoniques de 2009-2019. Cette série intitulée « Atelier » vient de faire l’objet d’un livre édité à l’Association. Ce travail met en oeuvre une critique du langage et de l’image, et témoigne du polymorphisme de cet artiste.

Stéphanie Saadé présentera deux oeuvres « Cut Colour » et « Burnt Measure » emblématiques de sa démarche, traversée par l’expression de distances physiques ou temporelles. Elle développe un langage de la suggestion, jouant sur le poétique et la métaphore. L’énigme se situe souvent du côté de l’histoire personnelle de l’artiste.

Suite à une invitation du Musée de Lodève, Manuela Marques a séjourné sur les hauts plateaux des causses où elle a photographié et filmé une nature observée, transformée, et ré-enchantée. Elle présentera deux photographies grands formats intitulées « graines ».

Ramuntcho Matta exposera des dessins et collages réunis dans son livre le « Champ du chant » où il nous parle de ses multiples rencontres « nourricières », avec (entre autres) Brion Gysin, Don Cherry et Chris Marker.

Et enfin David Renaud présentera une oeuvre intitulée « les courants océaniques ». Ici il tente une exploration de l’espace qui lui permet d’élaborer une expérimentation tant physique que mentale.

 

 


Neïla Czermak Ichti
Prête, 2019
gouache sur papier
60 x 44 cm

 


Neïla Czermak Ichti
Ça va, 2019
encre sur papier
64,5 x 50  cm

 

Neïla Czermak Ichti
sans titre, 2019
stylo bille bic sur papier
29,5 x 42 cm


Neïla Czermak Ichti
De mes yeux coulent du miel, 2019
gouache sur papier
33,5 x 25 cm

 

Jochen Gerner
Jochen Gerner
série Atelier (1), 2009-2019
technique mixte
21 x 14,7 cm
Jochen Gerner
Jochen Gerner
série Atelier (2), 2009-2019
technique mixte
21 x 14,7 cm
Jochen Gerner
Jochen Gerner
série Atelier (3), 2009-2019
technique mixte
21 x 14,7 cm

Stéphanie Saadé
Cut Colour, 2014
Crayons de couleur coupés et collés et boite en aluminium
18 x 10 cm
Manuela Marques
Manuela Marques
Graines 4, 2017
Ed. 1/3 + 2EA
impression numérique sur papier baryté
160 x 106 cm
Manuela Marques
Manuela Marques
Graines 7, 2018
Ed. 1/3 + 2EA
impression numérique sur papier baryté
160 x 106 cm
Ramuntcho Matta
Ramuntcho Matta
Les champs du chant, 2018
gouache sur papier
27 x 21 cm
Ramuntcho Matta
Ramuntcho Matta
Les champs du chant, 2018
gouache sur papier
27 x 21 cm