Stéphanie Saadé

œuvres

The Shape of Distance, 2016
table et chaise d’écolier, laiton soudé
table : 77 x 40 x 55 et chaise : 80 x 45 x 36 cm
Stéphanie Saadé, Travl Diary
Travel Diary, 2019
document de voyage usagé, or 24-carats
36 x 27,5 (avec cadre)

 

Stéphanie Saadé
Contemplating an Old Memory, 2017, moulage en or 24-carat d’une lentille, lentille originale ayant servi au moulage, assiettes, tiges métalliques
Stéphanie Saadé, Moon Gold
Moongold, 2016-2018, ensemble de 7 photographies, feuille d’or Moon Gold, 33 x 22 cm (avec cadre)

 

Stéphanie Saadé, Moon Gold
Moongold, 2016-2018, ensemble de 7 photographies, feuille d’or Moon Gold, 33 x 22 cm (avec cadre)
Stéphanie Saadé, Moon Gold
Moongold, 2016-2018, ensemble de 7 photographies, feuille d’or Moon Gold, 33 x 22 cm (avec cadre)

Tableau de classe, 2018
tableau usagé et feuille d’argent
186 x 140 cm
(vue d’exposition la Maison Salvan)

 

Stéphanie Saadé Les Quatre Coins du Monde

Les Quatre Coins du Monde, 2015
bois du Nord, bois du Sud, bois de l’Est, bois de l’Ouest, papier
62,8 x 62,8 cm

Stéphanie Saadé - Mon seul désir, 2015
Mon seul désir, 2015
laiton poli
Sèvres Outdoor

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Mon seul désir, 2015
Mon seul désir, 2015
laiton poli
Sèvres Outdoor

 

 

 

Building a Home with Time, 2016
2,832 briques et ciment
12 x 599 x 629 x 277,5cm
(vue d’exposition centre d’art du Parc Saint-Léger)

Stéphanie Saadé - Re-Enactment LB
Re-Enactment LB / Chandeler with Plum Blossom Energy Saving Lamp, 2012
vieux lustre, ampoule économique « fleur de prunier »
60 x 60 x 100 cm

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Graceful Degradation, 2013
Graceful Degradation, 2013
fer, acier inoxydable et laiton soudés, 40×270 cm
Une échelle est composée de trois métaux différents, chacun plus précieux que le précédent. Elle incarne, dans sa structure même, l’idée d’une ascension, ou au contraire d’une descente.

 

 

Stéphanie Saadé, crayons de couleur

Cut Colour, 2014
Crayons de couleur coupés et collés et boite en aluminium
18 x 10 cm
Stéphanie Saadé - Artificial Nostalgia, 2014
Artificial Nostalgia, 2014
clé, terre, 15x15x7 cm
La clé de la maison de l’artiste au Liban est plantée dans un petit tas de terre de l’endroit où elle habite au moment présent.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Golden Memories, 2015
Golden Memories, 2015
ancienne photographie, feuille d’or, 10×14,5 cm
Une photographie de l’enfance de l’artiste est dorée à la feuille. Le souvenir passé n’est plus accessible, et renvoie dorénavant la réflexion du présent.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Nostalgic Geography, 2013
Nostalgic Geography, 2013
carte imprimée, tracé en acier inoxydable miroir, 83×83 cm
Un trajet familier, souvent traversé par l’artiste quand elle vivait à Paris, est transposé sur la carte du Liban. Le point de départ sur la carte parisienne – l’appartement qu’elle habitait à Paris, détermine le point de départ sur la carte libanaise – l’appartement qu’elle habite au Liban. La direction et l’échelle du tracé sont respectées. De nombreux obstacles rendent le trajet parisien impossible sur la nouvelle carte: il est interrompu par un fleuve, des immeubles, ou l’absence de routes. Par coïncidence, le point d’arrivée sur la nouvelle carte se situe très près de la ville natale de l’artiste.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Reverse Sea, 2014
Reverse Sea, 2014
impression photographique, eau, 29,7×42 cm
Tous les jours, l’équivalent d’un verre d’eau est déversé au bas d’une photographie de la mer méditerranée, prise depuis Beyrouth. L’eau remonte sur la photographie, lui donnant peu à peu l’aspect gondolé de l’eau, et réactivant ce paysage inaccessible car lointain. Dans le sens inverse, l’eau de la Méditerranée se déverse de la photographie vers le sol, venant plus près de là où se trouve l’artiste. (œuvre réalisée à Maastricht et Paris).

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Accelerated Time, 2014
Accelerated Time, 2014
vase brisé, 12x45x9 cm
Un vase est brisé en fragments de plus en plus petits, jusqu’à ce qu’une partie de ces fragments soit réduite en poudre.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Window Shape, 2013
Window Shade, 2013
163×278 cm, 2 photographies découpées en bandes et contrecollées sur chacune des faces d’un store vénitien.
A l’ouverture de la galerie, les lames du store sont orientées de façon à ce que la photographie du ciel de jour soit visible de l’intérieur, et celle du ciel de nuit de l’extérieur. A la fermeture, l’orientation des lamelles est inversée, et la photographie du ciel de nuit est tournée vers l’intérieur. Window Shade agit en décalage avec les cycles naturels. L’espace décide de suivre son propre temps. Une double réalité est créée : le jour se lève deux fois dans la ville, et la nuit tombe deux fois.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Opposite Chain, 2014
Opposite Chain, 2014
fer, acier inoxydable, 250×5 cm
Une chaine est composée alternativement de maillons de fer et d’acier inoxydable. Ces deux métaux ont des qualités opposées : le fer rouille et l’acier inoxydable ne rouille jamais. Avec le temps, les maillons de fer rouilleront complètement et la chaine se dissoudra.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Opposite Chain, 2014
Opposite Chain, 2014
fer, acier inoxydable, 250×5 cm
Une chaine est composée alternativement de maillons de fer et d’acier inoxydable. Ces deux métaux ont des qualités opposées : le fer rouille et l’acier inoxydable ne rouille jamais. Avec le temps, les maillons de fer rouilleront complètement et la chaine se dissoudra.

 

 

 

 

 

Stéphanie Saadé - Faux-Jumeaux, 2014
Faux-Jumeaux, 2014
rose blanche naturelle, rose blanche artificielle, vase, eau, 15×30 cm
Une rose naturelle et son imitation en plastique cohabitent dans le même vase. Au fil des jours, l’écart entre elles se creuse.

biographie


Stéphanie Saadé est née en 1983 au Liban. Elle vit et travaille à Beyrouth et Paris.

Elle est diplômée de l’École Nationale Supèrieure des Beaux-Arts de Paris et de la China Academy of Arts de Hangzhou.

Le travail de Stéphanie Saadé développe un langage de la suggestion, jouant sur le poétique et la métaphore. Elle nous livre des indices, des signes, des pistes sans images et parfois muettes, qui se répondent les uns les autres comme les mots d’une seule phrase. À nous, spectateurs, de les décrypter, tel un archéologue face à des traces, des fossiles, des fragments. L’énigme se situe souvent du côté de l’histoire personnelle de l’artiste.

Des expositions personnelles de son travail se sont tenues récemment au Parc Saint-Léger, Centre d’art contemporain, Pougues-les-Eaux et à la Maison Salvan, Labège, ainsi qu’au musée Van Loon à Amsterdam. Son travail a aussi été exposé à la Punta della Dogana, Venise / MOCA Toronto / Les Abattoirs, Toulouse / La Criée, Renne / Sharjah Biennale 13 / MAXXI, Rome / MuHKA, Anvers / Kunsthaus Pasquart, Bienne / National Gallery of Iceland, Reykjavík / Oslo Kunstforening, Oslo / Ystad Konstmuseum, Ystad / Hessel Museum of Art, CCS Bard, New York / Marres, Maastricht / La Traverse, Centre d’Art Contemporain d’Alfortville / Museum Schloss Moyland, Bedburg-Hau / Mosaic Rooms, Londres / Casa Árabe, Madrid / Casa Árabe, Cordoue / La Conservera, Centro de Arte Contemporaneo, Murcie / Home Works 7, Beyrouth / Parc Saint Léger hors les murs, Nevers / Van Eyck, Maastricht / Le 59e Salon de Montrouge / Beirut Art Center, Beyrouth / Beirut Exhibition Center, Beyrouth /A.M. Qattan Foundation, Ramallah / Qalandyia International Biennial, Palestine.

Elle a participé à des résidences à la Villa Empain à la Fondation Boghossian de Bruxelles (2017), à la Jan Van Eyck Academie de Maastricht (2014) et à la Cité Internationale des Arts de Paris (2015).


Expositions personnelles

2020

  • Paper Biennal | Museum Rijswijk | Commissariat : Diana Wind
  • solo exhibition | Akinci, Amsterdam
  • 2019

  • The Travels of Here and Now | Museum van Loon, Amsterdam
  • 2018

  • Traversée des États | Parc Saint-Léger, Pougues-les-Eaux
  • Destinée cherche propriétaire | Maison Salvan, Labège
  • Retrouvailles avec des Amis Inconnus | Galerie anne barrault – Paris
  • 2017

  • Le Chemin du Retour, Le Jardin des Tuileries, FIAC Hors les Murs | Galerie anne barrault – Paris
  • The Second Space | Marfa’ projects, Beyrouth, Liban
  • 2016

  • Building a Home with Time | Counterspace, Zurich, Suisse
  • The Shape of Distance | Grey Noise, Dubaï
  • The Leaf Once Pilgrim | Galerie Akinci, Amsterdam, Pays-Bas
  • 2015

  • En Dormance | Galerie anne barrault – Paris

  • Discipline of Nostalgia, adhoc gallery, Vigo, Espagne
    New positions, Art Cologne, présentation solo avec la galerie Akinci, Allemagne
    Van Eyck open studios, Jan van Eyck academie, Maastricht, Pays-Bas

    Expositions collectives

    2020

  • Be my Guest (1) | Galerie anne barrault – Paris
  • (This) precious stone set in the silver sea | Copperfield, London
  • 2019

  • When two artists meet | Charbel-Joseph H. Boutros & Stéphanie Saadé | Rongwrong, Amsterdam | Commissariat : Vincent Verhoef and Arnisa Zeqo
  • Partir ! Partir ! | Espace d'art contemporain, Bédarieux | Commissariat : Le musée des Abattoirs
  • L'œil et la nuit | Institut des Cultures d’Islam, Paris | Commissariat : Géraldine Bloch
  • Age of You | Museum of Contemporary Art Toronto, Canada | Commissariat : Shumon Basar, Douglas Coupland, and Hans Ulrich Obrist
  • Art Festival Watou | Vzw Kunst / Stichting IJsberg, Schore, Belgique
  • Marcher pour vivre | Palais des Évêques, Saint-Lisiers | Commissariat : Le musée des Abattoirs
  • What Can A Dot Become ? | Galerie Akinci, Amsterdam | Commissariat : Stéphanie Saadé

  • 2018
    Condo unit, avec Stéphanie Saadé, Charbel-Joseph H. Boutros, Michael-John Wheelan, The Breeders, Athens, GR
    Art Dusseldorf, Akinci gallery, Areal Böhler, Dusseldorf, DE
    Zeitspuren, The power of now, Kunsthaus Pasquart, Biel, CH
    Home Beirut. Sounding the neighbors, MAAXI, Rome, Italie
    Beirut, Beyrut, Bayrut, Beyrouth, Beyrout, exposition collective itinérante, Oslo Kunstforening / Ystad Konstmuseum
    Cycles of collapsing Progress, Rachid Karamé International Fair, Tripoli, Liban
    OR, co-curated by Marcel Tavé, Philippe Jockey, Jean-Roch Bouiller & Miriame Morel Deledalle, MUCEM, Marseille
    Sundays, 019, Gand, Belgique
    Liste Art Fair, avec Marfa’Projects (Beirut), Bâle, Suisse
    Moonshow avec Caline Aoun, Charbel-Jocseph H. Boutros, Fahd Burki, Mehreen Murtaza, Stéphanie Saadé et Michael John Whelan, Grey Noise Gallery, Dubai UAE
    So long ago it feels like a memory of someone else, Hessel Museum, New-York
    Le Chemin du Retour, Printemps de l’art contemporain, parcours artistiques à Marseille, Aix en Provence, Istres et Chateauneuf-le-rouge
    Ashkal Alwan 25th anniversary exhibition, Ashkal Alwan, Beirut, Lebanon

    2017
    Sharajah Biennale 13, curated by Christine Thome, Tamawuj, Act 1
    le chemin du retour, FIAC hors-les-murs, jardin des Tuileries, Paris / galerie anne barrault
    Home Beirut, sounding the neighbours, curated by Hou Hanrou & Giulia Ferracci, MAXXI, Rome, IT
    The Materiality of the Invisible, Van Eyck, Marres and Bureau Europa, Maastricht, Pays Bas
    Home is so Fucking Complicated, curated by Samuel Leuenberger,galerie Nathalie Halgand, Vienna
    Scamming, curated by Franziska Sophie Wildfoerster and Flavio Palasciano,Palazzo Lancia, Torino, IT
    Ghosting of Beings and Worlds, Grey Noise gallery, Dubai
    Quiet, curated by Samuel Leuenberger, Barbara Seiler gallery, Zurich, CH
    Kindlin, curated by Rachel Dedman, Fotopub, Novo Mesto, SL
    Epitopou, ephemeral works in the landscape, Andros Island, Greece
    Kunsthalle 3000, a project by Thomas Geiger, Dalieh, Raouché, Beirut, LB
    Transformations, Akinci Gallery, Amsterdam
    Two to Tango, Sperling gallery, Munich

    2016
    Say it with flowers, Museum Schloss Moyland, Bedburg-Hau, Allemagne
    Sèvres Outdoors, Sèvres, cité de la céramique / galerie anne barrault
    Voice of the Border, curated by Fatma Cheffi,galerie Selma Feriani, Tunis, Tunisie
    nouveau ! avec Tiziana La Melia, Guillaume Pinard, Dasha Shishkin, Céline Vaché-Olivieri et Alun Williams, galerie anne barrault, Paris
    Still Life, curated by Franck Balland,espace culturel Claude Parent, Nevers, France
    Les Fragments de l’Amour, curated by Léa Bismuth, La Traverse, centre d’art contemporain d’Alfortville, France
    Do Boomerangs Always Come Back ? Castle Out-Rekem, Limburg, BE
    The Morning I Killed a Fly, curated by Chiara Ianeselli, Galeria Mazzoli, Modena, IT

    2015
    I spy with my little eye : an emerging generation of Beirut artists, Mosaic Room, Londres, Royaume-Uni (2015), Casa Arabe, Madrid, Espagne (2016), Casa Arabe, Cordoue (2016), commissaires : Sam Bardaouil et Till Fellrath
    Adam, Eve & the Devil, avec Charbel-joseph H. Boutros, Stanley Brouwn, David Claerbout, Harald Gruyter & Jos Thys, Ann Veronica Janssens, MARRES, House for Contemporary Culture, Maastricht, Pays-Bas
    Frieze London Focus, Grey Noise
    The Girl with the Sun in her Head, Van Eyck, Maastricht, Pays-Bas
    Sun, Romance and Destruction, galerie Anne Barrault, Paris, France
    Eternel Retour, avec Mathieu Mercier, Rodolphe Delaunay, Alderic Trevel, galerie Perception Park, Paris, France

    2014
    13, LA CONSERVERA, Centro de Arte Contemporaneo, Murcie, Espagne
    Passages, Akinci gallery, Amsterdam, avec Sophie Calle, Hamza Halloubi and Imogen Stidworthy
    The Pink Sky, MuHKA, Anvers, Belgique
    59e salon de Montrouge, Le Beffroi, Montrouge, France
    Memory Material, Stéphanie Saadé et Jananne al Ani, Akinci gallery, Amsterdam, Pays-Bas
    Witness Matter, Vitrine gallery, Londres, Royaume-Uni

    2013
    Intangible Experiences,… curated by Amanda Abi Khalil, Grey Noise gallery, Dubaï, E.A.U
    Journeys through our Heritage, Beirut Exhibition Center, Beyrouth, Liban
    Crisis Practice, WORKSHOP gallery, Beyrouth, Liban
    Another Time, The Running Horse gallery, Beyrouth, Liban
    We hesitated between arrangements, modulations and manoeuvres, MINUS 5, Mkalles, Liban
    TRANSFORM, curated by Sibylle Heinger & Franz Krähenbühhl, Berne, Suisse
    PROGR-Fenster, PROGR, Berne, Suisse
    Peeping Tom Issue#3 Beirut Launching exhibition, Papercut, Mar Mikahaël, LB

    2012
    Qalandiya International (QI) Biennale, biennale itinérante, Palestine
    Young Artist of the Year, the Hassan Hourani Award, A.M.Qattan Foundation, Ramallah, Palestine
    A Territory of Resistance, The Running Horse gallery, Karantina, Liban

    2011
    Exposure
    , Beirut Art Center, Beyrouth, Liban

    Bibliographie

    CATALOGUES

    2019
    Luogo et Segni, Fondation Pinault, Venise, Italie.
    2018
    Or, MUCEM, Marseille, France.
    Destinée Cherche Propriétaire, Maison Salvan (monographie et livre d’artiste)
    It’s always been, contemporary artists from lebanon, Imago Mundi, Italy.
    2017
    Home Beirut, Sounding the Neighbors, MAXXI, Rome, Italie.
    2015
    The Morning I Killed a Fly, avec un texte de Chiara Ianeselli, curatrice, galerie Mazzolli, Modène, Italie.
    Van Eyck open studios catalogue, Maastricht, Pays-Bas.
    2014
    The Pink Sky catalogue d’exposition, MuHKA, Anvers, Belgique.
    Salon de Montrouge catalogue d’exposition, Montrouge, France.
    2013
    PEEPING TOM DIGEST #3 BEIRUT, Paris, France.
    Journeys through our Heritage, catalogue d’exposition, Beirut Exhibition Center, Liban.
    2012
    Young Artist of the Year Award catalogue d’exposition, A.M.Qattan Foundation, Ramallah, Palestine.
    Exposure 2011, catalogue d’exposition, Beirut Art Center, Liban.
    2010
    Catalogue des diplômés, ENSBA, Paris, France.

    PUBLICATIONS
    2017
    Une Poétique de la Réparation, texte de Caroline Cros, Marfa’ Projects, Beirut, Lebanon.
    2016
    Rewind, Fast, Forward, Counter Space, Zurich, Suisse.
    2015
    TRANSFORM, Berne, Suisse.
    I Spy with my Little Eye, Mosaic Rooms, Londres, Royaume-Uni.
    Adam, Eve and the Devil, MARRES, House for Contemporary Culture, Maastricht, Pays-Bas.
    The Girl with the Sun in her Head, entretiens avec Padraic E.Moore, curateur, Van Eyck, Pays-Bas.
    2013
    Crisis Practice publication, WORKSHOP gallery, Liban.
    Volume 2, publication annuelle, Grey Noise, Dubaï, UAE.

    PRESSE

    2019
    Art Forum, par Murtaza Vali, 4 juin
    Art in America, par Rahel Aima, 1er mai
    Alserkal Folio, « Retracing, remembering », par rachel bennett, 22 avril
    Art Agenda, « Stéphanie Saadé’s «l’espace de 70 jours» », par Natasha Marie Llorens, 7 février

    2018
    Beaux-Arts magazine, « 12 786 jours dans la vie de Stéphanie Saadé », par Emmanuelle Lequeux.
    Beaux-Arts magazine hors-série, « Or au MUCEM », paru le 16 mai 2018, ean : 9791020404480
    Alserkal Avenue Folio, « The effect of revisited time , par Katrina Kufer.
    Make it last, « artist Stéphanie Saadé and the natural world », par Reem Idriss.

    2017
    Art Press N°444, oeuvre en couverture et article « 13e Biennale D’art Contemporain De Sharjah », par Anaël Pigeat.
    The Daily Star, « Precious Banalities In Gold Leaf », de Jim Quilty.

    2016
    Extérieurs, « Stéphanie Saadé Magnifie Le Temps », par Coralie Técher.
    Ibraaz, « Stéphanie Saadé’s The Shape Of Distance », par Rahel Aima.

    2015
    Art Press, « Home Works 7 : Beyrouth solaire malgré tout », Léa Bismuth.
    The Daily Star, « Toxic Monuments, precious Landscapes », Jim Quilty.
    Le Quotidien de l’Art n°761, « Stéphanie Saadé, Souvenir du Liban », Emmanuelle Lequeux.

    2014
    Frieze issue 162, Paul Carey Kent.

    2013
    Dust magazine online.

    Bourses, prix et résidences

    2018/2019

    3 Package Deal, bourse d’un an du Fond d’Amsterdam pour l’Art (AFK) en collaboration avec le musée Van Loon, Amsterdam, Pays-Bas

    2018

    Lauréate du Artadia Art Award (NADA Miami).

    Artiste en résidence, Mexico et Guadalajara, avec Studio Cur’art et PAOS.

    2017/2018

    Artiste en résidence, Maison Salvan, Labège, France.

    2017

    Artiste en résidence, Villa Empain, Fondation Boghossian, Bruxelles, Belgique.

    2015

    Artiste en résidence, Cité Internationale des Arts, Paris, France (lauréate de la bourse de l’Institut Français).

    2014/2015

    Artiste en résidence, Jan van Eyck Academie, Maastricht, Pays-Bas.

    2013

    Artiste en résidence, PROGR, Berne, Suisse.

    2010/2012

    Post-diplôme, China Academy of Arts, Hangzhou, Chine.

    2005/2010

    ENSBA École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, obtention du DNSAP.

    presse


    ARTFORUM * Summer 2019
    review by Murtaza Vali

    ART AGENDA * février 2019
    de Natasha Marie Llorens


    ART PRESS * décembre 2015
    de Léa Bismuth


    LE QUOTIDIEN DE L’ART  * 30 janvier 2015
    de Emmanuelle Lequeux

     

    expositions


    Expositions en cours

    • Paper Biennal
      Museum Rijswijk
      Commissariat : Diana Wind
      27 juin - 20 novembre 2020

    Expositions à venir


    Expositions à la galerie

    livres et multiples


    Stéphanie Saadé - Destinée Cherche Propriétaire

    Destinée Cherche Propriétaire

    Stéphanie Saadé

    la Maison Salvan

    2018

    20 €

    Stéphanie Saadé

    Stéphanie Saadé - Rose des vents

    Stéphanie Saadé

    10 exemplaires

    2017

    42 x 30 cm

    1000 €